Bienvenue sur Envie de Marcher !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute profiter de mon programme Je commence la marche : Cliquez ici pour accéder gratuitement au programme ! Merci de votre visite et à bientôt !

Même si la marche nordique ne se résume pas au fait de marcher avec des bâtons, ils en représentent sans aucun doute le symbole. Les bâtons s’utilisent par paire et sont spécifiques à cette pratique avec une longueur, une conception et des matériaux adaptés.

Alors comment choisir ses bâtons ? Voyons ensemble les points spécifiques à connaître avant l’acte d’achat. Un acheteur averti en vaut deux …

La longueur du bâton :

La bonne longueur de bâton ne doit pas dépasser les 2/3 de votre hauteur. Un bon repère visuel est de pouvoir placer la courroie du gantelet en face de votre nombril. Pour effectuer ce test il est important d’être chaussé et d’enlever le capuchon d’asphalte de votre pointe. Pour confirmer la longueur des bâtons à l’usage il faut utiliser la bonne technique de marche nordique c.a.d avec les bras tendus.

Des bâtons trop longs auront pour conséquence de vous faire marcher les bras fléchis, position non recommandée pour une parfaite gestuelle.

Le corps de bâton :

Bâtons mono-brin :

Pour pouvoir soutenir sans risque le poids de votre corps, guider votre poussée et amortir les chocs je vous recommande d’investir dans ces bâtons mono-brin.

Bâtons multi-brins :

Plutôt déconseillés pour la marche nordique car plus fragiles et moins amortissant. Leur avantage est de pouvoir être ajustés parfaitement à la longueur souhaitée au cours de votre apprentissage et de pouvoir se replier pour un gain de place. Leur réglage se fait sur un terrain plat avec la technique citée précédemment.

En revanche faites attention de ne jamais dépasser la « STOP LINE », au risque de casser le bâton en usage.

Le brin : aluminium ou carbone

Les bâtons en aluminium, bien que bon marché, doivent être évités car ils n’absorbent pas les vibrations. Cet inconfort répété pas après pas, jour après jour pourrait vous occasionner une tendinite.

La fibre de carbone offre quant à elle une grande légèreté au bâton et garantit un très bon confort d’utilisation en diminuant fortement les vibrations. Il existe des modèles avec plus au moins de carbone.

Je vous conseille de choisir une référence avec au moins 70% de carbone. Si vous disposez d’un budget plus important, le 100% carbone est vraiment ce qui se fait de mieux.

La poignée :

Veillez avant tout à ce que l’ergonomie de la poignée soit bien adaptée à votre main afin de ne pas favoriser la création d’ampoules. Il existe différents types de matériaux plus ou moins techniques.

Poignée plastique : prix léger, destinée à des séances assez courtes, fait transpirer

Poignée caoutchouc : plus confortable, pour des séances longues

Poignée mousse : légère et confortable

Poignée liège : légère et confortable, en particulier quand on transpire

Ceci dit la matière utilisée a relativement peu d’impact car nous ne serrons que très peu les bâtons avec les mains à la différence d’un bâton de randonnée.

Le gantelet :

L’importance du gantelet est capital pour une bonne gestuelle lors de la poussée et du « retour » de bâton.

Il existe plusieurs types de gantelets :

les gantelets non ergonomiques : mauvaise prise en main pour la poussée et le « retour » du bâton : je vous déconseille vraiment cette conception.

les gantelets ergonomiques avec passage de pouce : Ils doivent être gauche et droit pour une ergonomie optimale. Les modèles les plus confortables en usage sont des gantelets amovibles pour pouvoir poser vos bâtons facilement. Veillez à ce que le système de sangle soit réglable afin de pouvoir ajuster le gantelet avec des gants en hiver.

les gantelets avec gant intégré : c’est sans doute ce qui se fait de mieux actuellement. Il existe des versions intégrales pour l’hiver ou avec les doigts coupés pour l’été.

Gantelet baton marche nordique

Gantelet bâton marche nordique

 

Lors de l’essayage de vos bâtons il est capital de bien régler la courroie afin de pouvoir guider le retour du bâton. Un bon gantelet c’est bien, un gantelet bien réglé c’est mieux.

La pointe :

acier : traditionnel et résistant. Peut être suffisant pour des balades.

carbure de tungstène : plus durable, il est adapté à un usage fréquent.

Privilégier tout de même une pointe en tungstène sinon ça s’use vite … une forme en pointe offrira une meilleure accroche.

Pointe baton marche nordique

Pointe bâton marche nordique

 

Le capuchon d’asphalte :

Ces embouts, que l’on appelle aussi « chaussons », «patins » ou « pads » permettent une utilisation dans des endroits où il est impossible de planter le bâton.
Il existe plusieurs types d’embouts : les embouts pour pointes inclinées et les embouts pour pointes droites. Mais aussi des embouts avec une sculpture du type pneu automobile ou avec des pointes en carbure noyées dans le caoutchouc permettant un usage très polyvalent.

Le stockage :

Afin de garantir une meilleure durée de vie à vos bâtons, placez les dans une housse et stockez-les dans un endroit pas trop humide. Pour les modèles réglables, pensez à nettoyer régulièrement le système de serrage et le laisser desserrer quand vous ne l’utilisez pas.

Bonne marche et à bientôt sur EnvieDeMarcher.com !



L'article vous a plu ? Logo Ebook pour web form POP UP blog

Rejoignez les abonnés à la newsletter et recevez gratuitement mon guide L'équipement indispensable pour la marche sportive. Et en bonus la liste de 12 idées motivantes pour marcher autrement !