Bienvenue sur Envie de Marcher !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute profiter de mon programme Je commence la marche : Cliquez ici pour accéder gratuitement au programme ! Merci de votre visite et à bientôt !

A t-on besoin de changer les semelles intérieures de ses chaussures ? La question est légitime. Bien souvent la réponse apparaît comme évidente lorsqu’un problème handicapant se manifeste. Dans ce cas les désagréments, voire l’arrêt d’activité physique, nous conduisent à prendre une décision : consulter un médecin ou un podologue, changer de chaussures ou de semelles, ne rien faire en attendant que ça aille mieux …

Mais aussi, nombreux sont ceux qui souhaitent tout simplement améliorer le confort de leurs chaussures existantes en ajoutant des semelles techniques.

 Quelles sont les bonnes questions à se poser ?

>> Une pathologie s’est-elle manifestée ? : mal de dos, douleur aux pieds, tendinite …

Dans ce cas n’hésitez pas et allez consulter votre médecin traitant. Il saura vous aiguiller, en fonction de votre besoin, vers un rhumatologue, un ostéopathe ou un podologue. Le spécialiste que vous irez voir vous apportera une prise en charge complète de l’analyse du problème jusqu’à sa correction et son suivi. Il prendra en compte l’ensemble du contexte pathologique : votre âge, votre poids, votre pratique sportive et toutes autres circonstances particulières.

Les troubles statiques ou dynamiques sont souvent réversibles et peuvent être traités par une semelle correctrice personnalisée. Dans les autres cas de figure, une semelle personnalisée de compensation vous apportera un soutient palliatif destiné à soulager les déformations du pied.

>> Dans le cadre d’une démarche préventive :

Est-ce que je dois changer de chaussures ou uniquement de semelles ?

Si les chaussures sont usées, il est préférable d’en changer. En revanche si elles sont en bon état et vous souhaitez juste améliorer leur confort, il est pertinent d’investir dans des semelles intérieures interchangeables que vous pourrez utiliser dans différentes chaussures. Votre investissement sera amorti sur l’ensemble de vos chaussures.

Quelle type de semelles dois-je acheter ?

Le choix d’une bonne paire de semelle intérieure est prépondérant pour contrôler à titre préventif les mouvements excessifs et douloureux des articulations. Voici quelques principes simples qui vous guideront dans l’offre complexe des fabricants de semelles dites «standards» :

  • Choisir des semelles qui répartiront harmonieusement la pression lors du déroulé du pied. Une forme ergonomique est à privilégier. Plus la force de votre appui au sol sera répartie, moins vous subirez de pressions localisées qui pourraient générer des douleurs.
  • Choisir des semelles qui stabilisent les articulations. Une bonne stabilité du talon permettra d’éviter tout mouvement parasite qui par répétition pourrait générer une gêne articulaire ou un échauffement. Le maintien du talon est aussi capital pour contribuer au bon alignement du corps au moment de l’impact au sol.
  • Choisir des semelles avec un soutient de la voute plantaire. Se sentir soutenu est important dans la notion de confort. En revanche il est essentiel de ne pas être contraint afin de laisser la voute naturellement mobile durant le déroulé du pied. Sachant que la semelle ne sera pas adaptée à 100% au profil de votre pied, choisissez plutôt un soutient de voûte semi-rigide et non rigide.
  • Choisir des semelles avec un système d’amorti de choc intégré au niveau du talon. L’impact du pied sur le sol génère une onde de choc pouvant être néfaste pour les articulations. Il existe un certain nombre de composants élastomères pouvant absorber plus de 90% des vibrations dites « négatives ».
  • Choisir des semelles pourvues d’une doublure qui absorbe la sueur et permet son évaporation après usage. Avoir un pied « au sec » est d’une part plus agréable et d’autre part permet de diminuer le risque d’ampoule. Il existe différentes matières adaptées tels que le cuir et des textiles techniques « respirants ».
  • Privilégier un confort ferme et tonique. Au même titre que pour un siège de voiture, si vous choisissez une assise trop « molle » vous ressentirez un inconfort sur de longues distances.

Dois-je acheter une semelle adaptée à un sport en particulier ?

Pour des semelles de marche il est conseillé de choisir un modèle reprenant tous les points précédemment cités car le pied est sollicité de l’impact du talon jusqu’à la phase de propulsion. A noter qu’une semelle de ce type pourra s’adapter à tous les sports.

Est-ce que je peux utiliser des semelles de confort dans n’importe quelles chaussures ?

Il faut distinguer 2 types de chaussures. Les chaussures munies de semelles interchangeables et les autres. Dans le premier cas il n’y a aucun problème car on retrouve sur le marché approximativement les mêmes épaisseurs (4 à 5mm pour les pointures au dessous de 40 et de 5 à 6 mm au delà). En revanche si les semelles de vos chaussures ne sont pas interchangeables il est fortement déconseillé d’en superposer une autre sauf si elle est extrêmement fine (1 ou 2mm maximum). Car le volume chaussant s’en trouverait totalement changé et vos pieds seraient compressés.

La prévention est toujours préférable à l’apparition d’une pathologie. Pour autant ce n’est pas toujours un réflexe naturel. Profitez de cette lecture pour faire un point sur vos chaussures et vos semelles.

Bonne marche et à bientôt sur EnvieDeMarcher.com !



L'article vous a plu ? Logo Ebook pour web form POP UP blog

Rejoignez les abonnés à la newsletter et recevez gratuitement mon guide L'équipement indispensable pour la marche sportive. Et en bonus la liste de 12 idées motivantes pour marcher autrement !