Bienvenue sur Envie de Marcher !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute profiter de mon programme Je commence la marche : Cliquez ici pour accéder gratuitement au programme ! Merci de votre visite et à bientôt !

Avec l’avènement des transports et un zeste d’individualisme, nous sommes rentrés dans un schéma où seul compte le fait de gagner du temps : aller loin et le plus vite possible. Mais aujourd’hui la saturation des réseaux, la pollution et les perspectives d’une vie meilleure nous poussent à réfléchir non plus uniquement au transport d’un point A à un point B, mais à la mobilité en général. Sans parler du coût au km qui en temps de crise est sujet à réflexion au niveau du budget de chacun.

Dans ce cadre, la marche est un moyen de déplacement formidable et accessible au plus grand nombre. Elle permet de gagner du temps sur des trajets courts, de vivre la mobilité en étant actif et d’améliorer sa santé.

Oui mais … comment développer la marche dans nos villes ? Comment transformer une pénibilité en opportunité ? Comment valoriser la marche pour des gens qui ont grandi avec la voiture reine ?

Il existe des perspectives optimistes et de nombreuses villes essaient de nouveaux projets qui tendent à replacer le piéton au centre de la cité. C’est aussi une volonté pour la santé publique car marcher est bon pour le corps. Et d’ailleurs, de nombreuses études montrent que, quelque soit l’âge, la mobilité est un signe de santé physique.

« Préserver votre capital santé en marchant 30 minutes par jour ! »

Voyons ensemble quelques bonnes raisons pour se mettre à marcher plus en transformant un problème en opportunité.

Marcher en ville implique souvent l’utilisation des transports en commun et des temps d’attente à gérer. Mais c’est aussi l’opportunité avec les nouvelles technologies (lecteur mp3, smart phone, etc …) de mettre à profit ce temps pour se cultiver, apprendre et travailler. L’idée est de transformer un temps perdu en un temps utile.

Au fil du temps, l’usage de la voiture restreint notre connaissance du lieu où l’on habite à la seule vision du parcours routier que l’on empreinte. Alors que la marche, au contraire, nous ouvre sur la vie sociale. Elle permet de créer des liens avec les autres ou avec son environnement. Marcher devient une expérience à vivre avec un nouveau rapport au temps, aux lieux, aux autres et à l’environnement. Personnellement, lorsque je me déplace à pied dans ma ville, je prends toujours plaisir à concentrer mon attention sur de nouvelles choses.

D’ailleurs je vous invite à faire l’exercice sur un de vos trajets piéton : faites le même parcours une première fois en vous concentrant uniquement sur ce que vous voyez, puis une autre fois sur les sons que vous entendez, et enfin une dernière fois en étant attentif aux odeurs. Il est surprenant de constater le nombre de détails que nos sens arrivent à percevoir en étant en alerte.

Face à la monotonie d’un trajet répétitif ou pour découvrir une ville que l’on ne connait pas, la mobilité incite de nouveaux opérateurs à se développer. Par exemple Google apporte une foule de service à la personne mobile. Je vous invite à découvrir cette boîte à outils formidable pour vous déplacer. Bien équipé et connecté, vous prendrez plus de plaisir lors de vos déplacements à pied.

Pour nos enfants, le pedibus est un excellent moyen de transport pour se rendre à l’école à pied. C’est déjà un premier pas vers l’écocitoyenneté et cela évite bien souvent les embouteillages à l’entrée des écoles.

C’est la fin du concept individuel et public pris séparément. Les villes et les opérateurs vont de plus en plus vers une mise en commun, ils cherchent à croiser les perspectives. Comme par exemple le Vélib, l’auto partage, … On pourrait concevoir l’idée d’utiliser le bus, le vélo ou la marche pour les trajets courts quotidiens et réserver la voiture pour les trajets plus longs, pour se déplacer le week-end ou pour un besoin urgent. A titre d’info, il faut 1/4 d’heure pour faire 1 km à pied et, en ville, 1/4 des trajets voiture font moins d’1 km … Renseignez vous auprès de votre ville pour connaître si ces services existent.

Et le coût dans tout ça ! Vous devez savoir que la possession d’une voiture impacte en moyenne votre budget mobilité de 83% (5140 €/an, une moyenne selon les études de l’Adetec et l’association de l’Automobile Club) alors que vous ne l’utilisez en moyenne que 5% de votre temps … Il est clair que celui qui peut se libérer de cette contrainte fera de grosses économies et se payer de belles vacances !

Une majorité de gens, et moi le premier, ne connaît pas l’étendue des transports publics et tous les services associés. Chercher à mieux connaître ces réseaux permet d’ouvrir de nouvelles perspectives en associant notamment transport en commun et marche.

Nos préoccupations éthiques et écocitoyennes plus fortes nous pousseront de toutes façons de plus en plus à prendre en considération la marche comme un moyen de mobilité à part entière.

Bonne marche et à bientôt sur EnvieDeMarcher.com !

En lien avec cet article :

10 excuses pour ne pas aller marcher ! Quelles solutions pour se motiver ?

Pourquoi le piétinement est-il plus fatiguant que la marche?

Préserver son capital santé en marchant 30 minutes par jour.

Piétons, nous sommes toujours les plus vulnérables dans les grandes villes.

Marche urbaine : découvrir la ville autrement avec le géocaching.



L'article vous a plu ? Logo Ebook pour web form POP UP blog

Rejoignez les abonnés à la newsletter et recevez gratuitement mon guide L'équipement indispensable pour la marche sportive. Et en bonus la liste de 12 idées motivantes pour marcher autrement !