Bienvenue sur Envie de Marcher !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute profiter de mon programme Je commence la marche : Cliquez ici pour accéder gratuitement au programme ! Merci de votre visite et à bientôt !

Auparavant, l’Homme marchait pieds nus sur un sol naturel. Ce terrain souple était adapté à notre appareil locomoteur : articulations, muscles et tendons. Le sol absorbait une bonne partie de l’impact et le pied, libre de toute contrainte, en amortissait une autre partie importante.

Aujourd’hui pour des raisons fonctionnelles et sociales, l’homme marche avec des chaussures pour s’adapter à son environnement. Malgré cette protection, l’impact répété du pied sur le bitume, le carrelage ou le béton peut provoquer des micro-traumatismes. Ajoutons à cela que des chaussures trop serrées ou trop dures en multiplieront les risques.

Avant tout, si vous avez un problème pathologique , je vous conseille de consulter un médecin généraliste ou bien un médecin du sport dans le cadre d’une activité sportive. Il saura vous donner un conseil ou, si besoin, vous aiguiller vers un rhumatologue ou un podologue.

Le rôle de l’interface entre le pied et le sol a toute son importance. Pour bien comprendre de quelle type de semelle vous avez besoin, il est important de dissocier le besoin de « confort d’accueil », d’absorption de l’énergie et d’amortissement de l’onde de choc.

Confort d’accueil :

Confortable, oui mais… Nous associons facilement un confort moelleux à une sensation positive de bien être. Mais attention, une semelle molle vous paraîtra confortable aux premiers pas, puis deviendra vite insupportable lorsque vos pieds seront fatigués par une longue marche ou lors de longs piétinements. Le parallèle peut se faire avec votre siège de voiture qui, pour épargner votre dos, a besoin d’être ferme pour vous accompagner durablement sur un long trajet.

Par ailleurs, une semelle trop molle créera un enfoncement du pied dans la chaussure qui occasionnera un mouvement relatif entre pieds et chaussures. Ce mouvement répété risque d’irriter votre pied et de créer des ampoules.

A noter aussi qu’un confort ferme conserve les sensations d’appui au sol sans pour autant occasionner une instabilité biomécanique dans le déroulé du pied. C’est important pour la bonne dynamique de votre démarche.

Absorption d’énergie :

Faisons un peu de physique … l’énergie à absorber est proportionnelle à la masse du sujet et au carré de la vitesse d’impact. Donc plus nous sommes lourd et plus nous marchons vite, plus l’énergie transmise au sol sera importante.

La déformation de la semelle sous vos pieds absorbe l’énergie puis l’élasticité permet un retour à son état initial de manière à ce que le cycle de déformation puisse se répéter à chaque pas.

Tenant compte d’une activité de 5000 pas par jour, une personne de 70 kg encaissera en moyenne 350 tonnes … et davantage si elle marche vite ! Il est donc important dans le choix d’une semelle de sélectionner une mousse qui gardera durablement ses caractéristiques de déformation et d’élasticité. Aujourd’hui les matériaux utilisés par les podologues et les marques de semelles reconnues répondent à cette contrainte technique.

Il ne faut pas oublier que notre pied absorbe naturellement l’énergie cinétique du corps grâce à sa déformation et au coussin graisseux qui se trouve sous le calcaneum, l’os du talon. Pour préserver cette qualité naturelle, il est important d’avoir un bon maintien du talon et une structure de semelle qui ne contraigne pas la plante du pied dans sa déformation.

Amortissement de l’onde de choc :

Lors du contact avec le sol, chaque pas génère une onde de choc qui se propage tout au long de la chaine osseuse, du talon jusqu’au cou,  produisant ainsi des micro-traumatismes. A leur tour ils favorisent tendinites, périostites, fractures de fatigue, douleurs articulaires. Cette « énergie négative » cumulée pas après pas, jour après jour, fatigue et use l’appareil locomoteur.

Dans le choix d’une bonne paire de semelles, il est donc important de sélectionner un matériau qui filtre et neutralise l’onde de choc consécutive à l’impact. Le cheminement de cette vibration néfaste passe par le talon, il est donc à priori suffisant de disposer de ce type de matériau à cet endroit.

Quelque soit notre activité professionnelle, physique ou sportive, le choix d’une bonne paire de semelles passera par la bonne connaissance de votre besoin. L’idéal est de choisir une semelle avec le meilleur équilibre pour vous entre confort d’accueil, absorption d’énergie et amortissement de l’onde de choc. Ces questions sont d’autant plus importantes qu’avec l’âge notre système physiologique d’amortissement se fatigue et devient d’autant plus sensible.

Bonne marche et à bientôt sur EnvieDeMarcher.com !



L'article vous a plu ? Logo Ebook pour web form POP UP blog

Rejoignez les abonnés à la newsletter et recevez gratuitement mon guide L'équipement indispensable pour la marche sportive. Et en bonus la liste de 12 idées motivantes pour marcher autrement !