Bienvenue sur Envie de Marcher !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute profiter de mon programme Je commence la marche : Cliquez ici pour accéder gratuitement au programme ! Merci de votre visite et à bientôt !

L’utilisation de bâtons ne comporte à peu près que des avantages. Ils permettent de mieux répartir le poids du corps, surtout avec une lourde charge sur le dos, et d’améliorer l’équilibre en terrain accidenté.

Grâce à eux, le randonneur est plus efficace en montée et lui permettent de réduire les chocs aux articulations lors des descentes.

Les bâtons soulagent le dos et sont une aide précieuse pour le franchissement des gués et des passages glissants.

Alors comment choisir ses bâtons de randonnée ?

Il est conseillé d’utiliser 2 bâtons et non un seul pour favoriser la symétrie du corps et éviter des douleurs au dos ou aux articulations. L’utilisation de bâtons par paire améliore notablement l’efficacité et le rendement de la marche.

Le corps du bâton :

De nos jours, la plupart des bâtons de randonnée sont télescopiques et comportent deux ou trois sections. On peut donc les ajuster selon le type de terrain et les ranger facilement sur un sac à dos.

  • Bâton mono-brin : Un bâton mono-brin a l’avantage d’être extrêmement léger. Il n’est pas réglable, il faut donc le choisir à la taille désirée. Pour choisir leur longueur, voici une opération facile : votre taille x 0,7. L’avantage principal de ce bâton en est le prix.
  • Bâton multi-brins : Cette structure permet de régler le bâton à la taille désirée. Le bâton reste assez léger. Cette conception est parfaitement adaptée à un usage en randonnée : du fait de sa structure en deux ou trois parties, il est compact et peut donc facilement être porté sur un sac à dos quand on ne s’en sert pas. Son réglage se fait sur un terrain plat. Prenez un bâton dans votre main et collez votre coude sur votre buste. Votre avant bras doit faire un angle de 90° avec votre bras. En montée, le raccourcir légèrement et en descente le rallonger. Ne jamais dépasser la « STOP LINE », au risque de casser le bâton en usage.
  • Bâtons multi-brins & automatique : Permet un réglage rapide en toute sécurité. Par l’action d’un simple bouton, le randonneur peut ajuster la longueur de ses bâtons. C’est très astucieux et pratique.

Le brin :

Le tube des bâtons de randonnée est souvent fabriqué en alliage d’aluminium, un matériau à la fois léger, résistant et qui ne rouille pas. Certains alliages ont un rapport résistance/poids meilleur que d’autres, offrant plus de légèreté pour le produit fini.

Encore plus léger, la fibre de carbone offre une grande légèreté au bâton et garantit un très bon confort d’utilisation en diminuant fortement les vibrations.

La poignée :

Veillez à ce que l’ergonomie de la poignée soit bien adaptée à votre mainafin de ne pas favoriser la création d’ampoules. Il existe différents types de matériaux plus ou moins techniques.

  • Poignée plastique : prix bas, légère, destinée à des randonnées assez courtes, fait transpirer
  • Poignée caoutchouc : plus confortable, pour des randonnées longues
  • Poignée mousse : légère et confortable
  • Poignée liège : légère et confortable, en particulier quand on transpire, noblesse du matériau

La dragonne :

La dragonne est utile lorsqu’elle est bien réglée afin de pouvoir reposer confortablement  le poignet au moment de la poussée.

  • Dragonne à sangle simple : suffisante pour les balades.
  • Dragonne à sangle confort : doublée d’un matériau adoucissant le contact avec la main. Appréciable pour les randonnées plus longues car diminue le risque d’irritation voire d’ampoule.

Les rondelles :

Les rondelles trouvent tout leur sens sur terrain mou ou neigeux. Elles sont parfois interchangeables pour s’adapter à tout type de relief.

  • Rondelles été : de petite taille, elles évitent que le bâton ne se coince dans les rochers.
  • Rondelles hiver : de grande taille pour que le bâton ne s’enfonce pas dans la neige.

La pointe :

  • Acier : peut être suffisant pour des balades.
  • Carbure de tungstène : plus durable, il est adapté à un usage fréquent.

Privilégier une pointe en tungstène pour la durée de vie de vos bâtons.

L’entretien et le stockage :

Après utilisation, surtout en terrain poussiéreux, démontez les sections de vos bâtons pour en faciliter le séchage et enlever la poussière d’oxyde qui apparait (dépôt blanchâtre sur l’aluminium) et qui provoque parfois des blocages au coulissement. Ne pas graisser l’intérieur.

Afin de garantir une meilleure durée de vie à vos bâtons, stockez-les dans un endroit sec, sans serrer les systèmes de fermeture.

Les bâtons de randonnée sont réellement une aide pour le randonneur. Ceci dit il est aussi important, lors de balade, de savoir s’en passer de temps en temps afin de maintenir son équilibre naturel et retrouver sa verticalité. Le bâton doit rester un « plus » pour faciliter la randonnée et diminuer la fatigue au même titre qu’un sac à dos léger ou des chaussures confortables.

Bonne marche et à bientôt sur EnvieDeMarcher.com !



L'article vous a plu ? Logo Ebook pour web form POP UP blog

Rejoignez les abonnés à la newsletter et recevez gratuitement mon guide L'équipement indispensable pour la marche sportive. Et en bonus la liste de 12 idées motivantes pour marcher autrement !