Bienvenue sur Envie de Marcher !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute profiter de mon programme Je commence la marche : Cliquez ici pour accéder gratuitement au programme ! Merci de votre visite et à bientôt !

Depuis la conquête du Mont Blanc en 1786, les plus hauts sommets des Alpes sont devenus un véritable terrain d’aventure pour l’homme. Chacun y trouve des motivations différentes : apprécier des panoramas d’exception, chercher à aller au bout de soi-même, partager une émotion forte avec un ami ou bien encore « collectionner » les sommets.

Mais attention, l’ascension d’un 4000 mètres est une entreprise exigeante et sérieuse. Une approche progressive et pédagogique de la haute montagne avec un Guide de Haute Montagne vous permettra de pratiquer cette activité avec un maximum de sécurité et de plaisir.

Nul besoin d’être un champion pour tenter son premier 4000. Des stages d’alpinisme de plusieurs jours s’adressent aussi aux personnes débutantes quelque soit l’âge. Il est certains qu’une bonne condition physique est primordiale pour se lancer dans une telle aventure.

Voyons ensemble comment s’équiper, se préparer et s’organiser pour entreprendre l’ascension de son premier 4000.

Comment s’équiper ? :

Habillement :

  • Sous-vêtements techniques «respirants» pour le haut et le bas,
  • Polaire : choisissez des vêtements chauds et légers,
  • Veste en duvet si la t°C est très basse,
  • Veste de protection imperméable, coupe vent et respirante,
  • Pantalon d’alpinisme stretch imperméable, respirant et résistant,
  • Un sur-pantalon imperméable et respirant est toujours utile en cas d’intempéries,
  • Gants chauds ou moufles + gants légers,
  • Bonnet,
  • Passe-montagne,
  • Chaussettes de montagne (3 paires),
  • Guêtres,

Matériel :

  • Chaussures d’alpinisme, précises et confortables à tige semi rigide acceptant des crampons,
  • Crampons semi-automatiques (12 pointes) avec antibottes indispensables ! pas de crampons aluminium,
  • Bâtons télescopiques (1 paire),
  • Sac à dos environ 40 à 60  litres,
  • Lampe frontale à Led avec piles neuves + kit piles de rechange,
  • Lunettes haute protection,
  • Pour le vent : masque de ski,
  • Crème solaire écran total + stick hydratant pour les lèvres,
  • Casque d’alpinisme si passage rocheux avec risque de chute de pierre
  • Couteau multi-fonctions,
  • Petite pharmacie individuelle : élastoplast et double peau Compeed si vous craignez les ampoules + désinfectant et pansements,
  • Un drap-sac léger et sac de couchage si besoin,
  • Piolet de marche léger (+ de 60cm impérativement),
  • Housse de protection pour le sac à dos
  • Téléphone portable chargé

Alimentation :

  • Vivres de course,
  • Gourde isotherme et bouteille d’eau,

Comment se préparer ?

Une ascension, c’est avant tout une activité physique soutenue et souvent d’une durée inhabituelle. Mieux vaut donc bien se préparer physiquement pour développer ses qualités d’endurance. La base de la préparation physique peut être la marche en montagne de façon régulière, la course à pied ou le vélo dans les mois précédents l’ascension. L’important est de prévoir au moins 2 à 3 séances par semaine en augmentant progressivement les distances et l’allure, sans toutefois s’essouffler. Si vous ne vous entraînez pas de façon régulière, une remise en forme de plusieurs mois est indispensable avant d’entreprendre un objectif sérieux. La semaine ou la quinzaine précédente, l’idéal est de faire une grande randonnée en moyenne montagne, avec chaque jour 4 à 5 heures de marche et environ 800 à 1000 mètres de dénivelé. Cette dernière sortie doit être considérée comme un test pour une partie de votre équipement et une occasion de charger votre sac à dos. En fin de programme d’entrainement, quelques jours de repos et une alimentation renforcée en apport glucidique vous permettront d’être prêt avec la condition physique requise.

S’habituer à la vie en plein air, à bivouaquer et à pratiquer vos activités sportives, quel que soit le temps, vous aidera à mieux résister aux conditions climatiques, parfois très rudes, de la haute montagne.

Au delà d’une condition physique optimale, l’élément moteur d’une réussite en montagne est la motivation qu’on appelle communément “le mental”. Pour cela l’idéal est de partir avec un ami aussi motivé que vous. Ainsi l’objectif de l’ascension se transforme en défi d’équipe qui décuplera votre motivation personnelle.

Comment s’organiser ?

Pour maximiser vos chances d’arriver au sommet d’un 4000 il est fortement conseillé, voir impératif, de partir avec un Guide de Haute Montagne. Ce professionnel a une grande pratique de la montagne et un sens aigu du terrain local et de ses dangers. Il sera l’allier idéal pour vous guider en toute sécurité et vous faire découvrir tous les détails du paysage.

Les guides proposent des stages de plusieurs jours qui intègrent une période d’acclimatation avec une montée en altitude progressive. Le but est de permettre à l’organisme de mettre en route des mécanismes d’adaptation au manque d’oxygène. Cette adaptation progressive réduira d’autant le risque de Mal Aigu des Montagnes même si jusqu’à 4000 m, il n’y a pas d’inconvénient majeur pour les gens raisonnables et bien entraînés.

Il existe au total 82 sommets de plus de 4000 mètres dans les Alpes (France : 24, Italie : 38, Suisse : 49). Ceci dit, pour un premier 4000, il est judicieux de commencer par un sommet réputé «facile» tel que le Grand Paradis, le Mont-Blanc du Tacul ou le Dôme de neige des Ecrins. L’attribution «facile» est toute relative car cela reste un exploit à part entière pour celui qui se lance la première fois dans ce type d’aventure.

Espace de rêves et de découverte, la haute montagne est vraiment un univers à part. Comme le désert et la haute mer, la haute montagne attire et fascine. Partir en expédition, c’est vivre une expérience qui va radicalement modifier vos conditions de vie habituelles et vous procurer des émotions qui graveront votre mémoire à jamais.

Bonne marche avec EnviedeMarcher.com !



L'article vous a plu ? Logo Ebook pour web form POP UP blog

Rejoignez les abonnés à la newsletter et recevez gratuitement mon guide L'équipement indispensable pour la marche sportive. Et en bonus la liste de 12 idées motivantes pour marcher autrement !